Comment fonctionne la sécurité des cartes bancaires en ligne pour protéger les données des titulaires ?

carte bancaire

Publié le : 28 décembre 20237 mins de lecture

La généralisation des achats en ligne et des transactions numériques entraîne un risque accru de fraude à la carte de crédit sur Internet. Pourtant, la plupart des sites sont fiables et utilisent des protocoles de sécurité efficaces. Comment fonctionne la sécurité des cartes bancaires en ligne ? Peut-on être pleinement rassuré par les mesures mises en œuvre ?

Importance des mesures de sécurité en ligne pour les cartes bleues

Le shopping en ligne a de nombreux avantages. Il suffit de quelques clics pour commander les baskets à la mode dont vous rêvez ou pour payer le billet d’avion pour vos prochaines vacances. Certains internautes craignent cependant d’utiliser leur carte bancaire en ligne. Les risques de fraude ne sont certes pas nuls, mais les émetteurs de cartes veillent à la sécurité, en collaboration avec les banques. Les méthodes les plus courantes utilisées pour compromettre la sécurité des cartes de crédit sur Internet sont le phishing, l’usurpation d’identité, les sites Web non sécurisés et les fuites de données. Les conséquences pour les victimes peuvent être dramatiques. Leur solvabilité peut être affectée, en attendant que la banque rembourse les sommes dérobées, comme la loi l’y oblige. Le mieux est de prendre des précautions, de connaître les méthodes de fraude les plus courantes, mais aussi les protocoles de sécurité utilisés sur la toile. C’est ce qui vous permet de vérifier que votre transaction est sûre et que vous ne risquez pas de vous faire dérober vos coordonnées bancaires. Ceux qui craignent malgré tout le vol de données peuvent adhérer à un service e-carte bleue. Vous trouverez plus d’informations sur le site particuliers.sg.fr.

Quels sont les protocoles de sécurité mis en place pour les achats en ligne ?

Outre les mesures de sécurité que l’internaute peut prendre lui-même, il existe différentes technologies utilisées par les fournisseurs de cartes de crédit pour renforcer la sécurité des paiements sur Internet. L’une d’entre elle est le service de cartes bleues virtuelles. Mais avant d’avoir recours à ce service, il est important de connaître les protocoles de sécurité utilisés par les prestataires financiers lors des achats en ligne. Le procédé le plus connu est le protocole 3D Secure. Toute personne qui souhaite payer sur Internet avec une carte de crédit doit, en plus de la saisie des données de la carte, respecter une étape supplémentaire lors de la validation du paiement. Cette mesure de sécurité et d’authentification est obligatoire pour les achats en ligne par carte de crédit en Europe. La procédure 3D-Secure assure une sécurité supplémentaire. Elle permet d’éviter qu’un tiers non autorisé fasse du shopping à vos frais avec les données de votre carte de crédit. Le protocole 3D Secure met en œuvre deux vérifications indépendantes l’une de l’autre, chacune permettant à l’acheteur de prouver qu’il est bien le titulaire légitime de la carte de crédit et du compte associé. Le protocole peut conduire à envoyer des codes par courriel ou par SMS, en combinaison avec le mot de passe du compte. Certains prestataires financiers utilisent aussi les applications de banque en ligne, des procédés biométriques comme les empreintes digitales ou la reconnaissance faciale. Le principe est simple : on s’identifie avec un premier critère et on autorise le paiement avec un autre.

Sécurité des pages Internet et cartes bancaires : protocole SSL

Les pages Internet sécurisées portent un petit cadenas, apposé dans la barre d’adresse. Ce cadenas doit être fermé si vous souhaitez utiliser votre carte de crédit pour un achat ou un paiement en ligne. Le Secure Socket Layer ( SSL) est un protocole d’authentification et de cryptage des connexions Internet. Avec le protocole SSL, l’échange de données a lieu au niveau de la couche de transport. Dès que les deux partenaires de communication sont en contact via une connexion SSL, la connexion ne peut être ni interceptée ni manipulée. Ce protocole est utilisé pour le transfert de données sensibles, comme les données d’une carte de crédit. Le protocole SSL assure la sécurité de trois manières différentes :

  • la connexion est privée, car le contenu est envoyé de manière cryptée
  • l’identité du serveur est établie et tracée
  • des algorithmes efficaces vérifient que tous les contenus atteignent le destinataire prévu sans être modifiés.

Bien que l’on utilise aujourd’hui souvent le terme TLS (Transport Layer Security), on parle toujours de SSL.

Pourquoi utiliser une e-carte bleue en ligne ?

Aucun protocole de sécurité n’est évidemment parfait. C’est pourquoi la plupart des banques proposent désormais des e-cartes bleues, ou cartes bancaires virtuelles. Ces cartes sont spécialement conçues pour les paiements en ligne. De quoi s’agit-il ? D’une carte virtuelle associée à votre carte bancaire physique. La e-carte bleue est générée à votre demande, dès lors que vous avez souscrit au service auprès de votre banque. Le système informatique crée une carte dématérialisée dont vous pouvez utiliser les données uniques pour votre achat. La carte bleue virtuelle peut être limitée à un montant, une transaction précise ou encore à une période donnée. Lors de l’utilisation d’une e-carte bleue, vous veillez à la sécurité de votre carte physique, puisque les données de cette dernière ne sont pas communiquées. Les cartes virtuelles ne sont cependant pas acceptées par tous les commerçants et parfois, vous ne pouvez pas les utiliser à l’étranger. Néanmoins, il s’agit d’une solution intéressante pour assurer la sécurité des paiements par carte bancaire en ligne. L’essentiel à retenir : 

  • Les transactions par carte bancaire sont sécurisées par différents protocoles.
  • Les banques et distributeurs de cartes bancaires ont renforcé la sécurité avec le protocole 3D Secure.
  • Les cartes virtuelles ou e-cartes bleues permettent de ne pas divulguer les données de votre carte bancaire physique si vous craignez pour la sécurité de votre compte.

Plan du site